top of page
  • Photo du rédacteurDimitris Terzis

Un consortium pour s’attaquer à 23 millions de tonnes de déchets de sol


Le consortium a choisi CER3N comme titre de sa proposition ambitieuse qui aborde l'ensemble des systèmes, méthodes et produits qui doivent être mis en place pour Recycler, revaloriser et réinventer la mélasse excavée lors de l'installation du futur collisionneur circulaire du CERN.


Il y a un an, le CERN a annoncé son concours international « Mining the future® » pour défier les participants sur des idées sur la valorisation de 23 tonnes de sols molassiques excavés. MeduSoil a rejoint un consortium dirigé par Amberg Engineering et comprenant Mobbot, Holcim, Bilger+partner, VSH et Pagani Lafranchi. La proposition du consortium consistait, d'une part, en un système de tri efficace qui s'attaque à l'hétérogénéité de la molase de Genève et produit des compositions de sol sur mesure à des coûts énergétiques réduits. En revanche, les sols excavés qui ne peuvent pas être valorisés pour la production de béton, peuvent être réutilisés grâce aux produits bio-binder™️ de MeduSoil et aux technologies de pulvérisation de terre de Mobbot. Le consortium figurait parmi les quatre meilleures propositions qui ont présenté en détail leur concept de valorisation de la mélasse au centre d'innovation du CERN lors de la cérémonie de remise des prix.


L'équipe derrière le consortium CER3N lors de la cérémonie de remise des prix au Globe de la science et de l'innovation du CERN à Genève.


Les 12 derniers mois n'étaient que le début pour cet ambitieux consortium qui a proposé des idées passionnantes au cours des mois précédant le défi « Mining the future® » autour de l'avenir de l'excavation et de la production durables de minerai secondaire. matières premières élaborées à partir de déchets de terrains d'excavation.


Au cas où vous l'auriez manqué :




3 vues

Kommentare


bottom of page